À diverses occasions nous imaginons des installations performatives, où l’expérimentation, c’est-à-dire l’idée de faire vivre une petite aventure collective, ou intime et sensorielle, était au centre de nos considérations. Mais pour nous, c’est aussi l’occasion de sortir des sentiers battus, d’imaginer de nouveaux ponts entre nos disciplines artistiques et de créer presque sans contraintes.

 

Ainsi, OSOTO est né de la rencontre entre Audrey, Sophie et Thomas et de leur envie de créer un univers posé, précis et précieux, au croisement entre leurs disciplines respectives : la musique, le dessin et le théâtre. Ils ont pu expérimenter à plusieurs reprises un dispositif performatif mêlant les sons, les voix, les traits, les couleurs, les ombres et le silence pour plonger les spectateurs dans une dimension onirique.

 

Si la division cellulaire - du cinéma fait maison

 

Et si l’on racontait des histoires poétiques avec de la lumière mais sans écrans ? Et si les ambiances sonores devenaient un support propice à la rêverie ? Accompagnés d’une pédale d’effets et de trois rétroprojecteurs, Sophie et Thomas inventent et construisent un monde onirique fait de plantes toutes petites qui se transforment en arbres, de montagnes qui poussent au sons des cloches d’alpage, d’encre qui dessine en temps réel des forêts et de bulles d’eau et d’air qui en se rencontrant créent le cosmos dans un environnement musical foisonnant. 

 

Bienvenue au Cinéma d’animation fait maison, où les petits accidents créent de la poésie et où les plus belles histoires naissent dans le noir…

© Sophie Vialettes
© Sophie Vialettes