Bienvenue au Cinéma d’animation fait maison, où les petits accidents créent de la poésie et où les plus belles histoires naissent dans le noir…

 

Et si l’on racontait des histoires poétiques avec de la lumière mais sans écrans ? Et si les ambiances sonores devenaient un support propice à la rêverie ? Accompagnés de pédales d’effets et de rétroprojecteurs, Sophie et Thomas inventent et construisent un monde onirique fait de plantes toutes petites qui se transforment en arbres, de montagnes qui poussent au sons des cloches d’alpage, d’encre qui dessine en temps réel des forêts et de bulles d’eau et d’air qui en se rencontrant créent le cosmos dans un environnement musical foisonnant. 

 

Si la division cellulaire est un spectacle de 35 minutes où le tout petit et le très très grand se côtoient pour enmener le public dans une sieste musicale apaisante.  

 

© Sophie Vialettes