En 2017, nous avons décidé de réinventer le jeu du cache-cache et d’en faire un dispositif artistique, tout terrain et pluridisciplinaire. Le but des spectateurs : compter jusqu’à 100 puis trouver les artistes cachés pour découvrir leurs performances créées in-situ. Des minis-spectacles, de musique, danse, théâtre ou cirque n’excédant pas 4 minutes, et qui peuvent se trouver dans le creux d’un arbre, en dessous d’une passerelle, au cœur d’un buisson, ou sur un muret… En début et fin de jeu, les spectateurs sont accueillis par un personnage-maître du jeu, qui, au gré des envies, peut être un coach sportif, une hôtesse de l’air, un maire en pleine élection, ou un étrange bonimenteur.

Avec Cache-Cache Sauvage, que nous avons joué une quinzaine de fois, nous avons déjà imaginé une cinquantaine de numéros, et continuons d’explorer des lieux et des cachettes extraordinaires. Les spectateurs sont actifs et sont invités à collaborer entre eux : pendant une partie de Cache-cache Sauvage, il n’est pas rare de voir des groupes de spectateurs unir leur force pour trouver les artistes qui se sont les mieux cachés.